La Colombie va agrandir un parc national pour préserver les tribus isolées

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

La Colombie agrandit un parc national pour préserver les tribus isolées

Forêt amazonienne dans le parc national d’Amacayacu en Colombie © AFP PHOTO / Mayela LOPEZ

Le gouvernement colombien a annoncé qu’il allait élargir la superficie du parc national de Chiribiquete. Cette réserve de forêt amazonienne située dans le sud du pays devrait passer de 1,3 millions d’hectares à 3 millions. L’annonce survient une année après l’entrée en application du décret 4635 qui contraint le gouvernement à sécuriser les terres sur lesquelles habitent les peuples indigènes désireux de rester isolés, rapporte le site Mongabay. Liliana Madrigal d’Amazon Conservation Team, un groupe de protection des forêts se montre enthousiaste : « le plan d’agrandissement du parc Chiribiquete est formidable pour la Colombie. Ce parc est déjà protégé en raison de la richesse de sa faune et de sa flore, mais son extension va favoriser la protection des peuples indigènes qui restent volontairement isolés et va aider à garantir leur droit à rester non-contacté. » Les autorités du parc espèrent voir le plan d’extension validé au mois de mars. Le temps de finaliser l’accord avec les représentants des peuples indigènes et le ministère des Mines qui a délivré des permis d’exploration minière autour du parc déjà existant.

Media Query: