Un petit bond en avant dans l’information sur la pollution de l’air en Chine

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Un petit bond en avant dans lÂ’information sur la pollution de lÂ’air en Chine

Des Chinois sous un smog de pollution au bord d’un lac de Beijing en mars 2012 © CHINA OUT AFP PHOTO

A partir du 1er janvier 2013, des informations officielles en temps réel sur la qualité de l’air et la pollution aux particules fines seront diffusées dans 74 grandes villes. « Le gouvernement va fournir en temps réel des données sur la surveillance de la qualité de l’air dans 74 villes à partir du 1er janvier. Ces données porteront sur les PM25, des particules fines inférieures à 2,5 microns », rapporte le China Daily le 28 décembre. En Chine, l’absence d’information sur la qualité de l’air ou le refus des autorités de communiquer dessus ont été, ces dernières années, au centre de plusieurs controverses. À tel point que l’ambassade des Etats-Unis à Beijing s’était attirée les foudres du gouvernement chinois en publiant ses propres données sur la pollution de l’air dans la capitale.

Media Query: