La collecte semi mensuelle des ordures ménagères favoriserait le recyclage

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

La collecte semi mensuelle des ordures ménagères favoriserait le recyclage

FRANCE, Lyon : Des poubelles d’ordures ménagères débordent, le 19 mars 2012 dans une rue du centre de Lyon. Les éboueurs de l’agglomération de Lyon sont entrés ce jour dans leur deuxième semaine de grève contre une « privatisation » du ramassage des ordures ménagères, alors que le maire de la ville a fait un pas en renonçant à des poursuites pour entrave au droit du travail. © AFP PHOTO / PHILIPPE MERLE

En Angleterre, la plupart des 10 collectivités ayant eu le plus de succès en matière de recyclage en 2012 ne sont pas celles qui collectent les ordures ménagères le plus régulièrement. Pour la plupart, ces collectivité ont effet adopté la collecte semi mensuelle des ordures ménagères et mis en place une collecte hebdomadaire et sélective pour le composte alimentaire. Selon le Telegraph, le conseil général de Bury, près de Manchester, a ainsi augmenté de 50 % le taux de recyclage sur son territoire en instaurant cette stratégie de collecte. D’autres villes et régions ont également eu du succès grâce à cette même stratégie, c’est le cas de Cheltenham avec 46 % des ordures ménagères recyclées, et de la région d’Oxford avec près de 70 % de taux de recyclage.

Ce constat a incité le Département britannique pour l’Environnement, l’Alimentation et les Affaires Rurales (DEFRA) à encourager la mise en place de cette stratégie de collecte sur tout le territoire. Pour Jennifer Sheperd, du conseil régional de Maidstone, au sud-est de Londres, « nous n’avons eu aucune difficulté avec la collecte semi mensuelle des ordures. Dès que nous avons mis cette stratégie en place, la quantité d’ordures a diminué de 8 % ».

Le Département britannique des autorités locales (LGD), avait par ailleurs fait un appel à projets, 85 subventions pour un total de 250 millions de livres mis à disposition des collectivités souhaitant réinstaurer une collecte quotidienne des déchets. Mais seules 5 communes ont répondue à l’offre pour le moment.

Media Query: