Une taupe à l’IPCC

Publié le : Last updated:

Une taupe à l’IPCC Nations unis changement climatique

FRANCE, Paris : Des scientifiques participent à la cérémonie d’ouverture du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (IPCC), une rencontre de 5 jours en janvier 2007 à l’UNESCO à Paris. © AFP

Le prochain rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC ou IPCC) a fuité sur internet vendredi. Il pourrait s’agir d’un tentative de manipulation par un climato-sceptique

Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (IPCC) a affirmé que l’ébauche de la première partie de son cinquième rapport, qui ne devrait être publiée avant septembre prochain, avait été diffusée sur Internet par l’un des 800 experts y participant. Aucun coupable n’a été nommé officiellement mais le groupe d’experts « regrette que l’un de ses participants ait rompu les conditions d’évaluation ». L’IPCC est en effet ouvert aux examinateurs externes sous réserves de confidentialité, condition non respectée dans cette affaire.

La taupe a insisté sur un point du rapport soulignant les possibles impacts des rayons solaires sur le climat et a affirmé que cela ébranlait la théorie selon laquelle les changements climatiques les plus récents avaient été causés par l’activité humaine. Cela laisse donc penser à une tentative de manipulation. Selon BBC News, l’IPCC regrette « la publication prématurée du rapport, le travail n’étant pas terminé, ce qui pourrait engendrer des confusions, le texte étant amené à être modifié d’ici sa véritable publication ».

Media Query: