L’Arabie Saoudite annonce une stratégie solaire de près de 109 milliards de dollars sur 20 ans

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

L’Arabie Saoudite annonce une stratégie solaire de près de 109 milliards de dollars sur 20 ans

FRANCE, Lunel : Un technicien passe près de panneaux solaires sur le site de la première centrale solaire photovoltaïque au sol en France métropolitaine, le 19 novembre 2008 à Lunel. Le site qui s’étend sur 1,5 hectares, permet l’implantation de plus de 6500 modules photovoltaïques qui convertissent de l’énergie lumineuse en énergie électrique. La production de la centrale sera de 605 900 kWh électrique par an. L’intégralité de la production sera injecté sur le réseau de distribution national, sur la ligne haute tension (20000 volts) souterraine qui borde le site. © AFP PHOTO/PASCAL GUYO

L’Arabie Saoudite est le plus récent des états du Golf à annoncer la mise en place d’une stratégie solaire variée pour un montant de 109 milliards de dollars sur une période de vingt ans.

La 18e conférence des Nations Unis sur le climat se déroule cette semaine à Doha au Qatar. A cette occasion, les regards sont tournés vers les états membres du Golfe et vers leur stratégie respective de lutte contre le réchauffement climatique. Pas étonnant donc que l’Arabie Saoudite ait choisi de communiquer sur sa nouvelle stratégie solaire qui devrait fournir de l’électricité dès 2015 selon The Guardian. Cette stratégie, mise en place pour une durer de 20 ans au moins, devrait fournir près de 41 GW d’énergie une fois achevée. La volonté du pays de mettre à profit les ressources solaires importantes de la région, est la même que celle récemment exprimée par le Qatar, Abu Dhabi et Dubai lors du lancement de leur propre stratégie solaire.

La stratégie solaire saoudienne est lancée en parallèle de la signature d’un marché de plus de 1 milliard de dollars entre le pays et le gouvernement Marocain pour la production de 160 MW d’électricité par une usine, en partir saoudienne, implantée à Ouarzazate. Elle se profile également en parallèle d’un rapport de l’Agence de Presse Saoudienne informant des avancées du pays dans le dossier du nucléaire avec la construction de 17 réacteurs nucléaires d’ici 2032 pour un coût total de 100 milliards de dollars.

Media Query: