Les importations de frênes bannies au Royaume-Uni

Publié le : Last updated:

Les importations de frênes bannies au Royaume-Uni

Londres, Royaume-Uni : Le Secrétaire d’Etat Britannique à l’Ireland du Nord arrive au 10 Downing Street pour assister à une réunion du Cabinet à Londres en janvier 2012. © AFP PHOTO / JUSTIN TALLIS

Au Royaume-Uni, le gouvernement vient d’interdire toute importation de frêne afin de lutter contre la propagation d’une « maladie dévastatrice », le Chalara fraxinea note The Independent.

L’interdiction, qui concerne les arbres, les graines et toutes autres parties de la plante, est accompagnée d’une restriction de mouvements empêchant les arbres d’une zone infectée d’être transportés vers des zones non infectées.

Le champignon Chalara fraxinea est la principale cause du flétrissement du frêne, qui cause le dessèchement puis la mort de l’arbre. Au Danemark, il est responsable de la perte de près de 90% des frênes du pays. Au Royaume-Uni, la maladie qui a d’abord été identifiée dans une pépinière, se propage désormais aux spécimens sauvages et 50 000 arbres ont déjà du être abattus pour prévenir d’autres infections.

Pour le Secrétaire d’Etat à l’Environnement Owen Paterson « c’est une maladie très sérieuse qui nécessite qu’une action soit mise en place pour arrêter sa propagation ». Il note que les organisations commerciales avaient encouragé un moratoire volontaire sur les importations avant cette interdiction complète et qu’un suivi des arbres dans les zones infectées avait déjà été mis en place pour connaitre le statut de propagation du champignon.

The Independent rapporte que pour les écologistes, le problème qui se pose pour le frêne est symptomatique d’une situation plus large, le gouvernement ne souhaitant pas, selon eux, faire de la protection des forêts une priorité. « Le flétrissement du chêne n’est qu’un des nombreux parasites ravageurs présents au Royaume-Uni. Il est important que le gouvernement traite la question de façon plus large ».

Media Query: