La Poste: accord pour recycler en France le papier collecté par les facteurs

Publié le : Last updated:

La Poste: accord pour recycler en France le papier collecté par les facteurs

Le logo de La Poste © AFP/Archives Fred Tanneau

PARIS – (AFP) – La Poste et le Groupement français des papetiers utilisateurs de papiers recyclables (Revipap) ont signé jeudi un partenariat selon lequel le groupe remettra aux papetiers l’ensemble de la matière collectée par ses facteurs, selon un communiqué.

Cet accord a été signé par le PDG de La Poste Jean-Paul Bailly et Isabelle Boccon-Gibod, présidente de Revipap dont les adhérents représentent 94% de la consommation nationale de papiers et cartons récupérés.

La Poste a lancé en novembre dernier sa filiale dédiée à la collecte de papiers de bureau à recycler, baptisée Recy’Go, destinée aux PME/TPE et aux collectivités locales. Ce service est assuré par les facteurs qui, lors de leur collecte ou distribution de courrier, repartent avec du papier à recycler.

Recy’Go a permis de collecter depuis janvier 2012 plus de 3.000 tonnes de papier, via des accords avec 500 entreprises clientes.

Par ce partenariat signé jeudi, « La Poste s’engage à mettre à disposition des papetiers français l’ensemble des produits collectés par ses facteurs. De son côté, Revipap s’engage à garantir le rachat et le recyclage des volumes de papiers collectés par La Poste », résume le communiqué.

Ce dispositif offre ainsi « une garantie d’approvisionnement à l’industrie française du recyclage », insiste La Poste.

Elle rappelle qu’en France, seuls 40% des papiers de bureau sont recyclés, contre 75% en Allemagne, « soit 500.000 tonnes brûlées ou mises en décharge alors même que les papetiers recycleurs français souffrent de difficultés d’approvisionnement ».

La Poste souligne que « le papier le moins recyclé est celui des PME car la collecte de ces flux dispersés s’avère complexe ».

Le groupe indique que cet accord s’inscrit dans la mise en oeuvre de la convention d’engagement volontaire signée par les acteurs de la filière graphique le 6 février, sous l’impulsion du ministère de l’Ecologie

© AFP

Media Query: