Grain de riz dans le mécanisme climatique

Publié le : Last updated:

Grain de riz dans le mécanisme climatique

Rizières dans le bassin du fleuve San Salvador, Département de Soriano, République Orientale de l’Uruguay (33°39’S – 57°59’O). © yann Arthus-Bertrand

L’augmentation du dioxyde de carbone dans l’atmosphère entraine une augmentation des émissions de méthane par les rizières. Les chercheurs ont mesuré l’effet de l’augmentation des gaz à effet de serre et des températures sur les rizières en Asie et en Amérique, en effet dans ces dernières des microorganismes absorbent le CO2 qui est alors transformé en méthane avant d’être rejeté dans l’air, rapporte le site Science Daily le 19 octobre. « Prises ensemble, les concentration de CO2 et l’augmentation des températures prévues pour la fin du siècle doubleront les émissions de méthane par kilogramme de riz produit », estime l’un des auteurs de l’étude, le professeur Chris van Kessel de l’Université de Californie. Le riz est la seconde culture au monde.

Media Query: