Le rapport Gallois prendra la défense des gaz de schiste

Publié le : Last updated:

Louis Gallois, le 8 octobre 2012 à Matignon © AFP/Archives Eric Feferberg

Louis Gallois, le 8 octobre 2012 à Matignon © AFP/Archives Eric Feferberg

PARIS – (AFP) – Le rapport commandé par le gouvernement à Louis Gallois sur la compétitivité des entreprises françaises contiendra un plaidoyer en faveur de l’exploitation des gaz de schiste, a rapporté jeudi l’hebdomadaire Paris-Match.

Selon le magazine, l’ex-président d’EADS a eu il y a quelques jours une « conversation explosive » à ce sujet avec la ministre de l’Ecologie et de l’Energie, Delphine Batho.

D’après Paris-Match, la ministre, qui a reçu l’ex-président d’EADS il y a quelques jours, s’est mise « en colère » parce que celui-ci lui aurait annoncé que son rapport contiendrait « un chapitre sur la nécessité d’exploiter les gaz de schiste pour l’Hexagone qui dispose de près de la moitié des ressources potentielles en Europe de l’Ouest ».

M. Gallois aurait asséné à la ministre que « la France a deux richesses phares, le nucléaire et les gaz de schiste », et qu' »il est hors de question de faire l’impasse ».

A Hyderabad, en Inde, où elle participe à la conférence de l’ONU sur la biodiversité, la ministre a démenti le caractère « explosif de la rencontre » tout en assumant un « désaccord net » avec M. Gallois sur le sujet des gaz de schiste.

« Certains tenteront en permanence de remettre le sujet sur la table mais, d’un point de vue politique, le débat sur les gaz de schiste est clos », a indiqué Mme Batho à l’AFP.

« Il a été tranché par le président de la République et, partout où je me déplace, sa décision reçoit un énorme soutien de la population », a-t-elle affirmé.

« Les enjeux de compétitivité ne peuvent pas se résumer à cette question des gaz de schiste », a-t-elle conclu.

En ouverture de la conférence environnementale, le 14 septembre, François Hollande avait annoncé l’annulation de permis soupçonnés de viser le gaz de schiste, défendant une «  »ligne de conduite » ferme contre l’exploitation de cet hydrocarbure.

© AFP

Media Query: