En Angleterre, des rats mutants résistent à la mort aux rats

Publié le : Last updated:

En Angleterre, des rats mutants résistent à la mort aux rats

Royaume-Uni, Londres : Un rat dans un tuyau à Londres. Des égouts vieillissants, une collecte insuffisante des ordures et un manque de ressources pour gérer le problème s’additionnent à l’augmentation du nombre de rats à Londres, une des villes les plus riches du monde. © AFP PHOTO

Dans l’ouest de l’Angleterre, 75% des rats étudiés sont devenus résistants aux poisons couramment utilisés pour les tuer. Et d’ici 10 ans, tous les rats du Gloucestershire, du Wiltshire et de Bristol pourraient être résistants aux poisons, selon une étude de l’université de Huddersfield.

Les chercheurs, cités par BBC News, ont pointé l’utilisation de plus en plus fréquente de poisons au dosage trop peu élevé pour tuer les rats les plus robustes. Ainsi les rats résistants au poison se nourrissent de l’appât, sans être affectés par le rodenticide, avant de se reproduire avec d’autres rats tout aussi résistants, créant une nouvelle génération de rats sur lesquels le poison aura encore moins d’effet.

Pour Dr Dougie Clarke, à la tête du département de sciences biologiques de l’université, « les rats susceptibles au poison sont entrain d’être éliminés et bientôt seuls les rats mutants survivront dans ces régions. Des solutions alternatives doivent être mise en place ».

Les chercheurs craignent des répercussions sur la faune sauvage et domestique de ces régions. Ainsi, le poison ingéré par les rats pourrait être transmis aux chats et aux oiseaux de proie qui s’en nourrissent.

Media Query: