Les accidents de pêche restent la principale cause de mortalité pour les baleines

Publié le : Last updated:

baleines, mortalité, navire, pêche

NORVÈGE, Halsa : Keiko, l’épaulard qui est devenu célèbre avec le film « Sauver Willy »,au centre de l’attention de spectateurs à bord du navire « Anne Margrethe » dans le Fjord Skaalvik, à Halsa, au nord-ouest (environ 400 kilomètres) de la capitale norvégienne d’Oslo, le 04 septembre 2002. A.F.P. PHOTO/EPA/SCANPIX NORGE/GORM KALLESTAD

67% des décès de baleines, dont la cause a pu être identifiée par les chercheurs de l’Institut océanographique de Woods Hole, sont liés à des accidents de pêches. Selon Livescience, les chercheurs ne relèvent aucun changement significatif malgré les mesures prises depuis 2003 pour réduire ce type d’accidents. Publiée le 1 octobre 2012 dans Conservation Biology, leur étude a porté sur la région nord-ouest de l’Atlantique entre 1970 et 2009. Dans ce cadre, les scientifiques ont observé que « les efforts de réglementation n’ont pas réduit les effets létaux des activités humaines sur la population moyenne des grandes baleines ».

Media Query: