Les grues de Sibérie de Poutine n’ont pas réussi à migrer

Publié le : Last updated:

Les grues de Sibérie de Poutine n'ont pas réussi à migrer

Le président russe Vladimir Poutine observe une grue, le 5 septembre 2012 dans la région de Jamalo-Nentsky, en Russie © Pool/AFP/Archives Alexey Druzhinin

MOSCOU – (AFP) – La tentative de Vladimir Poutine d’aider à la réintroduction dans leur milieu naturel de grues de Sibérie lors d’un épisode médiatisé dans lequel il les avait accompagnées en deltaplane a échoué, les grues ne parvenant pas à migrer, a indiqué mercredi un service fédéral.

« Les grues de Sibérie sont rentrées en avion hier à la maison » dans une réserve protégée de la région de Riazan (centre), a déclaré une source au sein de Rosprirodnadzor, le service fédéral pour la surveillance des Ressources naturelles, citée par l’agence Interfax.

Début septembre, le président russe Vladimir Poutine avait volé en deltaplane en compagnie de ces grues de Sibérie dans le cadre d’un projet de sauvegarde de ces grands échassiers.

Le projet scientifique vise à réintroduire des oiseaux de cette espèce rare nés en captivité dans leur milieu naturel. Les grues, qui apprennent à suivre le deltaplane, doivent ainsi retrouver leur chemin traditionnel de migration pour pouvoir hiverner dans les pays chauds.

Mais le moment venu, les jeunes grues de Sibérie ne sont pas parvenues à suivre un autre groupe d’échassiers dans leur migration vers le sud.

« Les premières neiges sont apparues la semaine dernière et les grues cendrées se sont tout de suite envolées », a indiqué cette source, estimant que les jeunes grues de Sibérie n’avaient pas pu suivre car, nées en captivité, elles n’avaient pas eu suffisamment de temps pour s’acclimater.

La performance de Vladimir Poutine, médiatisée par les grandes chaînes publiques, avait été moquée sur des blogs d’opposition.

Le président russe s’est régulièrement affiché ces dernières années aux commandes d’appareils aussi divers qu’un avion bombardier d’eau ou une Formule 1, entretenant une image d’homme fort et sportif.

Il a également mis en avant son engagement pour des espèces protégées, se montrant dans la taïga au côté d’un tigre de Sibérie, d’un léopard des neiges, ou dans l’Arctique avec un ours blanc.

© AFP

Media Query: