Reboucher les mines de Potosi pour sauver la montagne

Publié le : Last updated:

Reboucher les mines de Potosi pour sauver la montagne

Vue de Potosi et du Cerro Rico en Bolivie © AIZAR RALDES

Après plus de 400 ans d’exploitation minière, la montagne du Cerro Rico de Potosi en Bolivie est devenue un tel gruyère qu’elle menace de s’effondrer, selon une étude de géologues et d’ingénieurs rendue publique en août. Le site compte en effet plus d’une centaine kilomètres de galerie. « L’étude géologique a montré que 5 zones de la partie supérieure de la montagne présentent un grand risque d’effondrement. La meilleure solution serait de pomper du ciment dans les tunnels abandonnés, une opération qui couterait 300 millions de dollars et durerait plus d’une année », rapporte le Guardian le 2 octobre. Les mines emploient encore 16 000 personnes qui, dans des conditions très rudes, extraient principalement du zinc et du plomb. Potosi a été une des plus grandes miens d’or du monde, dans laquelle des millions d’indiens ont été asservis.

Media Query: