Des pigeonniers contraceptifs à Paris

Publié le : Last updated:

Des pigeonniers contraceptifs à Paris

Hanoi, Vietnam: Photo prise en décembre 2010 montrant un pigeon se reposant sur le bord d’un pigeonnier en bois dans les jardins botaniques de Hanoi.© AFP PHOTO / HOANG DINH Nam

Un douzième pigeonnier contraceptif a été installé ce weekend dans le 10e arrondissement de Paris. Cette méthode douce et durable permettrait de stériliser les couvées et de réduire les nuisances causées par les pigeons tout en respectant l’animal.

Chacun de ces « nids contraceptifs » permettraient de limiter à une seule couvée par an, au lieu de 6 à 8, les couples qui s’y installent. Au cours des pontes suivantes, les œufs sont secoués manuellement afin de stopper le développement des petits.

Plus de 500 œufs par pigeonniers seraient ainsi éliminés chaque année, indique le quotidien Le Monde. Pour Fabienne Giboudeaux, adjointe au maire de Paris chargée des espaces verts, « il y aurait entre 50000 et 100000 pigeons dans la capitale, ce dispositif tient donc plutôt d’une campagne de communication que d’un système de régulation de l’espèce». En effet, l’intérêt premier de ces pigeonniers est ailleurs : décourager les Parisiens qui, malgré l’interdiction préfectorale, sèment des graines sur les trottoirs pour nourrir les oiseaux et ainsi réduire les conflits entre les pourfendeurs des pigeons et leurs protecteurs.

Un outil de communication qui a un coût : 25000 euros par pigeonnier et 5000 euros pour l’entretien. La municipalité de Paris souhaite « assurer la cohabitation entre les citadins et les oiseaux » en dotant chaque arrondissement de ces dispositifs de contraception.

Media Query: