Une orang-outan fumeuse donne naissance, un espoir pour l’espèce

Publié le : Last updated:

Smoking Indonesian orangutan gives birth

Tori, femelle orang-outan, et son bébé dans le zoo de Solo, sur l’île de Java en Indonésie, le 28 septembre 2012 © AFP Anwar Mustafa

JAKARTA – (AFP) – Tori, une femelle orang-outan réputée pour son tabagisme, a donné naissance à un petit dans un zoo d’Indonésie, un événement rare qui donne espoir à la conservation de l’espèce gravement menacée, a indiqué vendredi un responsable du zoo concerné.

Tori, une femelle de 15 ans, a mis bas mercredi dans le zoo de Solo, sur l’île de Java, a indiqué à l’AFP Lilik Kristanto, directeur.

« La mise-bas s’est déroulée de manière naturelle, sans intervention humaine », a-t-il précisé.

Cette naissance est la première dans ce zoo depuis celle de Tori, il y a quinze ans.

« Nous sommes très heureux. Le bébé est en bonne santé et Tori est une bonne mère », a ajouté le directeur, reconnaissant que Tori avait fumé durant presque toute sa grossesse.

« Les orangs-outans sont gravement menacés. C’est donc une bonne nouvelle pour la conservation de l’espèce », a-t-il souligné.

Seuls 50.000 à 60.000 orang-outans vivent encore dans le milieu naturel, la plupart en Indonésie et en Malaisie, victimes en particulier de la déforestation massive qui sévit dans ces pays.

Tori avait été en juillet isolée des humains afin de la forcer à abandonner la cigarette. L’animal avait récemment acquis la célébrité sur les sites de partage de vidéos où on le voyait tirer sur une cigarette à bout filtre telle une fumeuse invétérée.

Le vice du singe avait été encouragé depuis sa tendre enfance par des visiteurs du zoo qui lui lançaient des cigarettes déjà allumées.

Le phénomène des « orangs-outans fumeurs » est relativement répandu en Indonésie et emblématique des nombreux cas de zoos décriés pour leur manque de soins aux animaux.

En mars, une girafe d’un autre zoo de Java avait été retrouvée morte. Lors de l’autopsie, un amas de sacs plastiques de 20 kg avait été retrouvé dans son estomac, en raison de son habitude de manger les emballages que les visiteurs jetaient dans son enclos.

© AFP

Media Query: