Interdiction des semences OGM dans l’état du Maharashtra en Inde

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Interdiction des semences OGM dans l’état du Maharashtra en Inde

Des femmes préparent un champs avant de planter du coton à Nani Kisol en Inde – Juillet 2012 © AFP PHOTO / Sam PANTHAKY

L’Etat indien de Maharashtra vient de suspendre les autorisations de culture de coton OGM. La région revient donc, après quelques années de commercialisation, sur sa décision d’autoriser ce type de cultures. Ces autorisations avaient été accordées à la firme Mahyco Monsanto Biotech, entreprise née de l’union entre 28 entreprises indiennes vendeuses de semences et la multinationale spécialisée dans le transgénique. Alors que plus de 90% des cultivateurs indiens de coton recourent aux semences OGM, le ministère de l’agriculture du pays a reconnu en janvier 2012 un lien entre les suicides de fermiers, souvent ruinés, et l’usage de semences génétiquement modifiés, rapporte le site Environmental News Network le 12 août. Alors que le gouvernement a commandé un rapport indépendant afin de déterminer les conséquences socio-économiques du recours aux OGM, le ministre de l’Agriculture du Maharashtra Radhakrishna Vikhe-Patil reconnaît : « notre système a échoué à répondre aux attentes des fermiers et ils ont souffert à cause de l’introduction d’une série de politiques et de technologies ».

Media Query: