Bilan carbone des futurs barrages d’Amazonie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Bilan carbone des barrages prévus en Amazonie

Barrage d’Itaipu – frontière du Brésil et du Panama © AFP PHOTO / Evaristo SA

Les 22 barrages hydroélectriques dont la construction est prévue au Brésil dans les 8 prochaines années, auront une empreinte carbone de 153 millions de tonnes de CO2. C’est ce qu’affirme un rapporte de l’ONG Amazon Institute of People and the Environment qui a calculé l’empreinte de leur construction. « La construction de ces barrages et leurs réservoirs va nécessiter la déforestation de 1500 km et concerner 7 réserves de préservation de l’environnement », rapporte Tierramérica le 21 mai.

Media Query: