Les applications gratuites pour smartphone voraces en énergie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Des applications gratuites pour smartphone voraces en énergie

Angry Birds, l’une des applications étudiées, elle es tsoupçonnée d’employer 75% de l’énergie qu’elle utilise pour envoyer de la pub à l’utilisateur. © ullivan/Getty Images/AFP

Entre 65% et 75% de l’énergie utilisée par les applications pour smartphone les plus populaires sert à collecter des données sur les utilisateurs ou à leur envoyer de la publicité. « Cela transforme les applications gratuites en quelque chose de pas vraiment gratuit dans la mesure où le coût caché de la réduction de la durée de vie de la batterie est caché. Nous pensons que ces applications collectent la position géographique des utilisateurs afin d’envoyer des publicités mieux ciblées », explique Charlie Hu, professeur en ingénierie électrique et informatique à l’université de Purdue. Un de ses étudiants rapporte pour le site Science Daily le 4 avril : « Nous avons effectué des tests en profondeurs sur 6 applications populaires, dont Facebook, Angy Birds et Android ». Ainsi, la version gratuite du jeu Angry Birds n’utiliserait que 25% de l’énergie de l’application, le reste servirait à faire fonctionner les modules publicitaires du programme. La faible autonomie des batteries de smartphone est souvent pointée du doigt par les utilisateurs. Les chercheurs préconisent d’améliorer l’efficacité énergétique des logiciels et de développer des applications pour détecter celles qui surconsomment l’énergie.

Media Query: