La déforestation fait la fortune du crime organisé

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

La déforestation fait la fortune du crime organisé

Déforestation pour la plantation de palmiers à huile près de Pundu, Bornéo, Indonésie (1°59’ S – 113°06’ E). © YAnn Arthus-Bertrand

Les coupes illégales de bois rapportent entre 10 et 15 milliards de dollars chaque année, selon un rapport de la Banque mondiale. « Ce rapport titré Justice pour les forêts affirme que la plupart des opérations illégales de déforestation sont conduites par le crime organisé et que la plupart du profit va aux officiels corrompus », rapporte la BBC le mars. Les pays les plus concernés sont l’Indonésie, Madagascar et une partie de l’Afrique de l’Ouest. La Banque mondiale met en avant le fait qu’il faut poursuivre les criminels responsables de la déforestation et donner à la justice les moyens d’agir. Le rapport écrit : « la plupart des crimes forestiers restent indétectables, non rapportés ou ignorés. Trop souvent, les enquêteurs, dans les rares cas où des investigations ont lieu, font preuve d’amateurisme et ne concluent pas. Dans les rares poursuites judiciaires qui aboutissent, les inculpés ont commis ces crimes en raison de la pauvreté et de l’exploitation ».

Media Query: