Vague de protestations aux Canaries contre un projet de prospection pétrolière

Publié le : Last updated:

archipel, canaries

Ile El Hierro, archipel des Canaries©CESAR RANGEL / AFP

Le gouvernement espagnol vient d’approuver un projet de prospection en eaux profondes, aux larges des Canaries, malgré la forte opposition des associations écologistes, des pêcheurs, des professionnels du tourisme mais aussi des institutions locales. Selon Le Monde, 100 000 barils de pétrole par jour seraient en jeu, soit 10% de la demande nationale. Les neufs forages seraient réalisés à 60 km des côtes de Lanzarote et de Fuerteventura, classées comme réserves de la biosphère. Ces côtes sont également réputées pour être une zone importante d’observation des baleines et des dauphins, »une possible marée noire concernerait des zones protégées, parmi les plus précieuses de l’archipel et affecterait des populations de cétacés« , rappelle l’organisation de conservation marine Oceana. Malgré l’annonce d’un investissement de 10 milliards de dollars et la création 5 000 emplois par la compagnie pétrolière Repsol, les opposants se mobilisent sous le slogan « Non aux pétrolières, oui aux renouvelables ». « Notre rejet est total, le futur des Canaries se trouve dans les énergies renouvelables et la lutte contre le changement climatique« , a déclaré José Miguel Perez, vice-président du gouvernement.

Media Query: