Kiribati cherche à déplacer les 113 000 personnes de sa population

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

lagon, réchauffement climatique, montée des eaux, migration, réfugiés climatiques kiribati

©MARC LE CHELARD / AFP

Le Kiribati, état insulaire du Pacifique, cherche des terres pour reloger sa population menacée par la montée des eaux. Le gouvernement Kiribatien serait ainsi en négociation pour acheter 2000 hectares de terres à la voisine république des Fidji. A terme, la totalité de la population, soit 113 000 personnes, réparties sur 33 atolls principaux, sont concernées. Le Kiribati a déjà vu 32 de ses îlots être submergés par les eaux et Anote Tong, président du Kiribati, s’inquiète dans The Telegraph: « Notre peuple doit pouvoir se déplacer dès que les vagues auront atteint nos maisons ou nos villages ».

Des problèmes vont se poser quant à l’intégration des Kiribatiens dans les îles Fidji. « Nous ne voulons pas que 100 000 Kiribatiens arrivent au Fidji en 1 fois », rassure Anote Tong. Il ajoute « Ils auront besoin d’emplois, ce ne seront pas des réfugiés mais des immigrants qui ont des compétences à offrir, un peuple qui aura une place dans la communauté, qui ne seront pas des citoyens de seconde classe ». Kiribati pourrait être le premier cas de migration d’un état dans son ensemble lié au réchauffement climatique

Media Query: