États-Unis : la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 2009 due au gaz naturel plutôt qu’à la récession

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

États-Unis : la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 2009 due au gaz naturel plutôt qu’à la récession

I,e centrale électrique au gaz naturel aux USA © David McNew/Getty Images/AFP

En 2009, en plein cœur de la récession, les émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis diminuaient de 6,59%. Selon le site ScienceDaily le 27 février, les chercheurs de la Harvard School of Engineering and Applied Sciences estiment que cette réduction provient plus de l’attractivité des prix du gaz naturel par rapport à ceux du charbon que de la baisse de l’activité économique.

« Produire un kilowatt heure d’électricité avec du charbon libère deux fois plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère qu’avec du gaz naturel. En conséquence, un important changement dans les prix du gaz par rapport à ceux du charbon peut conduire à une importante réduction des émissions de gaz à effet de serre. », expliquent Michael B. McElroy et Gilbert Butler, les deux professeurs d’études environnementales qui ont conduit cette étude. « C’est ce qui s’est passé en 2009 et cela devrait se reproduire à l’avenir. » Selon eux, une chute des prix du gaz naturel rendrait les centrales à charbon moins compétitives et aboutirait à leur fermeture. Ils estiment aussi qu’une taxe carbone fixée à 5 dollars la tonne de CO2 émise permettrait de réduire de 31 millions de tonnes les émissions de CO2 des USA sans imapcter pour autant le prix de l’électricité.

Media Query: