Les mimosas menacent les rhinocéros en Inde

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Les mimosas futurs tueurs de rhinocéros en Inde

Des gardes du parc national de Kaziranga dans l’état d’Assam examinent un rhinocéros braconné en février 2010 © AFP PHOTO/STR

Parqués dans le parc national de Kaziranga dans l’est de l’Inde, les rhinocéros ne sont plus menacés par les braconniers mais par l’essor du mimosa, une espèce invasive qui se développe au détriment des herbes dont ils se nourrissent. En effet, introduits pour fixer l’azote dans le sol, les mimosas se développent au détriment de la végétation traditionnelle du parc et que mangent les gros herbivores de la réserve. « Si rien ne l’en empêche, le mimosa va détruire Kaziranga en étouffant les pâtures. Sans herbe, comment les animaux survivront ? », questionne Chinmoy Dhar, l’un des rangers du parc de 480 km2. Selon eux, la meilleure façon d’éliminer l’espèce invasive serait de procéder à des désherbages manuels 2 à 3 fois par an afin d’éviter d’employer des méthodes chimiques nocives à la biodiversité. Le site a été reconnu patrimoine mondial par l’Unseco en 1985 et abrite l’une des dernières populations de rhinocéros à 1 corne. Grâce à un renforcement des lois et à l’autorisation de tirer à vue accordée aux gardes du parc, le nombre de rhinocéros braconnés est passé de 48 en 1992 à 9 en 2009 (pour 9 braconniers abattus), rapporte l’IPS le 18 février.

Media Query: