Un haut lieu de l’Hindouisme se convertit au développement durable

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Un haut lieu de l’Hindouisme se convertit au développement durable

Une cérémonie de mariage au temple Tirumala © AFP PHOTO / NOAH SEELAM

En préservant les forêts qui l’entourent, en recourant à des cuiseurs solaires pour ses cuisines et ayant reçu en don des éoliennes, le temple indien de Tirumala effectue sa transition vers le développement durable. Situé dans l’état d’Andhra Pradesh, ce temple hindouiste reçoit entre 50 000 et 100 000 visiteurs par jour, rapporte la BBC. Grâce au recours aux énergies propres, le temple a réduit ses émissions de gaz à effet de serre et peut même désormais vendre des crédits carbone. Chaque jour, 50 000 kg de riz au curry, de lentilles et de légumes sont cuits grâce à des cuiseurs solaires orientables placés sur les toits. L’énergie solaire est transformée en vapeur à haute pression (180 degrés Celsius) qui est envoyée dans les cuisines. Badal Shaw, directeur de l’entreprise qui a installé les cuiseurs solaires évalue à 1350 kg la réduction des émissions de gaz à effet de serre : « c’est notre premier projet a recevoir une certification Gold Sandard, c’est un projet enregistré et il génère des crédits carbone ».

Media Query: