Une bactérie génétiquement modifiée transforme les algues en carburant

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

algue,biiocarburant,organisme génétiquement modifié

©SONNY TUMBELAKA / AFP

Une bactérie génétiquement modifiée capable d’utiliser les grandes algues marines pour produire du biocarburant vient d’être mise au point. En effet, des chercheurs californiens ont produit un microorganisme qui transforme les alginates (une molécule produite naturellement par les algues et utilisée comme gélifiant naturel par l’industrie agroalimentaire) en éthanol. Cette piste pourrait s’avérer une alternative aux nombreux problèmes posés par les agrocarburants, comme l’utilisation non-alimentaire des ressources agricoles. « L’utilisation de 3% des eaux côtières du globe pourrait produire 250 milliards de litres d’éthanol avec des algues, soit plus de 40% du carburant brûlé par les voitures américaines », estime Daniel Trunfio de l’université de Berkeley. Bien que la culture d’algues soit une pratique vieille de 1000 ans, il reste à évaluer les éventuelles conséquences écologiques de son élargissement et les précautions nécessaires à l’usage d’organismes génétiquement modifiés.

Media Query: