Le soutien d’EDF à la fondation de Claude Allègre fait grincer des dents

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

claude allègre

Claude Allègre © FRANCOIS GUILLOT / AFP

Le groupe EDF a annoncé sa décision d’apporter son soutien à la fondation Ecologie d’avenir de Claude Allègre, malgré les positions de ce dernier sur le changement climatique, qu’il considère comme un « mythe ». L’ancien ministre est l’un des principaux climato-sceptiques en France, et bien que ses thèses aient été réfutées « sans ambigüité » par l’Académie des sciences dans un rapport de 2010, la décision d’EDF a d’ores et déjà entraîné plusieurs réactions, rapporte le Nouvel Observateur. Fin décembre, le climatologue et membre du GIEC Jean Jouzel, avait démisionné du conseil sociétal d’EDF, et hier, c’était au tour du philosophe Dominique Bourg, proche de Nicolas Hulot, d’en faire autant. « Par ce soutien, EDF apporte la caution d’une grande entreprise française à l’un des relais français des marchands de doute, qui cherchent et parviennent à produire de toutes pièces le doute au sein de l’opinion concernant de grands problèmes environnementaux », a-t-il expliqué. Mais surtout, c’est au sein de la Fondation pour la Nature et l’Homme que ce soutien risque de poser le plus de problème, EDF étant un des partenaires fondateurs de la fondation de Nicolas Hulot.

Media Query: