La promiscuité rend agressifs les poissons d’aquarium

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

La promiscuité rend agressifs les poissons d’aquarium

Des poissons dans un aquarium © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

La taille des aquariums influence le comportement des poissons : plus ils sont petits plus ces derniers sont agressifs. Le New York Times du 26 décembre revient sur les résultats d’une étude sur le comportement des poissons selon la taille de leur aquarium. La plupart des 13 millions d’Américains qui ont des poissons disposent d’aquariums de moins de 40 litres. Le problème de l’agressivité des poissons liée à la surpopulation est déjà connue dans l’aquaculture et peut s’étendre à d’autres types d’élevage. Il soulève la question de la souffrance animale. « Je ne dis pas qu’il faille cesser d’avoir des poissons comme animaux de compagnie. Il faut juste prendre en considération leur environnement. Dans les aquariums plus grands, les poissons ne s’observent pas continuellement. Ils nagent à leur gré regardant ce qu’ils veulent plutôt que d’être les uns sur les autres », explique le professeur de biologie Ronald G. Oldfield qui a réalisé cette étude pour la Case Western Reserve University. Selon ses observations, l’agressivité demeure constante dans un bocal à une taille donnée quelque soit le nombre de poissons, mais elle tend à diminuer avec l’agrandissement de l’aquarium. Il l’a constaté en faisant passer des Citrinellum d’un aquarium de 40 litres à un de 400 litres. D’après ses expériences, le gain d’espace réduit le stress des animaux et leur agressivité.

Media Query: