Transformer son papier cadeau en agrocarburants

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Et si les déchets-papiers de noël servait d’agrocarburants ?

Un acheteur regarde des cartes de Noel au Royaume-Uni © AFP

Une étude de l’Imperial College de Londres estime qu’en recyclant les paquets et les cartes de vœux de Noël, il serait possible de produire assez de carburant pour parcourir 18 millions de kilomètres. En effet, les Britanniques jettent chaque année 83 km2 de papier-cadeau et échangent plus de 1,5 milliards de cartes de vœux, rapporte le site Science Daily le 23 décembre. De quoi produire de 5 à 12 millions de litres d’agrocarburants grâce à un processus de fermentation du papier usagé, ce qui permettrait de faire rouler un bus sur plusieurs millions de kilomètres. Plusieurs études insistent sur la viabilité de la production d’éthanol à partir de papiers et de cartons usagés. Les auteurs de l’étude écrivent que « la fermentation peut s’opérer avec le papier festif des cartes des paquets. Les molécules de cellulose sont cassées puis transformées en sucres. Une fois fermentés, ils deviendront de l’éthanol. Avec un filtre, il est aisé d’éliminer, durant la fermentation, les résidus qui n’entrent pas dans la composition de l’éthanol. Toutefois, pour le moment, il faut continuer à recycler le papier et les cartes de noël car c’est la meilleure solution. Mais le développement de cette technologie permettrait, au final, d’offrir une alternative aux énergies fossiles. Il faut encore travailler dessus pour développer son potentiel. »

Media Query: