Le changement climatique tue les arbres du Sahel

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Le changement climatique tue les arbres au Sahel

Des femmes du vilalge d’Azoza cherchent des grains. © AFP PHOTO / OXFAM / IRINA FUHRMANN

Dans certaines régions du Sahel, la température moyenne a augmenté de 0,8 degrés Celsius et les précipitations ont diminué de 48% depuis les années 1950. D’après une étude de l’université de Berkeley publiée dans le Journal of Arid Environments, cela a entraîné la mort d’un arbre sur 6 dans la région et la disparition d’un cinquième des espèces. Certaines migrent vers des régions plus humides, rapporte le site Sci-Dev le 19 décembre. Patrick Gonzalez, qui a conduit cette étude à partir de photos aériennes de 1954 et de 1989 ainsi que des données plus récentes, explique : « les populations du Sahel dépendent des arbres pour maintenir la fertilité des sols, pour faire des feux, pour construire des huttes et dans bien d’autres domaines de la vie…la perte des arbres nuit donc directement aux conditions de vie de ces personnes. »

Media Query: