Le succès du soja OGM en Argentine booste la consommation de pesticides

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Le succès du soja OGM en Argentine booste la consommation de pesticides

Un camion chargé de soja en Argentine © AFP PHOTO / Juan Mabromata

Les ventes de l’herbicide Round Up en Argentine sont passées d’un million de litres par an dans les années 1990 à près de 300 millions de litres à l’heure actuelle. En effet, depuis cette période, le pays a adopté en grande partie la culture du soja OGM modifié pour résister au glyphosate, la principale substance active de l’herbicide Round Up. Tous deux sont produits par la firme Monsanto qui affirme qu’employés en respectant les conditions d’emplois, ils ne sont pas toxiques. Ce que contestent les ONG écologistes et certains spécialistes de la santé qui rapportent le manque de formation des fermiers qui épandent ces produits. De plus certaines études semblent montrer que l’épandage de ce pesticide s’accompagne de troubles pour la santé (asthme, irritation de la peau et des yeux, cancers…). Depuis 2006, une commission officielle est censée faire le point sur les effets sur la santé de l’herbicide, mais n’a pour le moment produit aucun document. « Malgré de nombreuses demandes, aucune loi nationale n’encadre l’emploi des produits chimiques agricoles. Cela dépend des régions et des municipalités », rapporte le site IPS le 9 décembre.

Media Query: