5 tonnes de thons illégalement pêchés remis à des associations caritatives

Publié le : Last updated:

Franche-Terre thonier-senneur thonier concarneau

Le thonier-senneur « Franche-Terre », plus gros thonier construit en France, met son filet à l’eau à l’aide de son skiff (petite embarcation) durant une sortie d’essais en mer le 2 juin 2009 au large de Concarneau. © MARCEL MOCHET / AFP

5 000 kg de thons illégalement pêchés par des thoniers yéménites dans l’Océan indien et saisis au Havre ont été remis par la douane française à la fédération d’associations caritatives « Le Panier de la Mer. » La pêche au thon dans l’Océan indien est encadrée par la Commission des thons dans l’Océan Indien (CTOI). Le Yémen n’étant pas membre de cette organisation, toute pêche réalisée par un navire yéménite dans cette partie du monde est considérée comme illégale en vertu d’un règlement communautaire relatif à la pêche illicite non réglementée, précise le site Internet des Douanes françaises. C’est la toute première fois qu’une saisie sur la base de ce règlement est effectuée par un Etat membre de l’Union européenne.

La fédération nationale du Panier de la Mer est un réseau d’associations né en 1997 et dont l’action est guidée par trois objectifs : lutter contre le gaspillage en récupérant le poisson invendu, lutter contre la faim en distribuant ce poisson une fois transformé aux personnes démunies, et favoriser l’insertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi.

Media Query: