Les peuples indigènes, gardiens des forêts de la planète

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Kuikuro indiens amazonie amazonienne forêt survival

Des Indiens de la tribu des Kuikuro, dans la forêts amazonienne © ANTONIO SCORZA / AFP

D’après une récente étude de la Banque mondiale, les peuples indigènes occupent une place centrale dans la préservation des forêts de la planète. En se basant sur des images satellites, les chercheurs ont en effet découvert que dans les zones où les tribus locales n’avaient pas été chassées de leurs terres et celles où elles avaient conservé leurs modes de vie traditionnels, le taux de déforestation avait été réduit de 16 % entre 2000 et 2008, rapporte le site de l’International Business Time. « Les experts réalisent enfin que permettre aux peuples indigènes de rester sur leurs terres est le meilleur moyen de garantir la conservation des forêts », se félicite Stephen Corry, directeur de l’ONG Survival, qui lutte pour la défense des droits des peuples indigènes dans le monde entier. Publiée sur le site de la revue PLoS ONE, l’étude insiste donc sur la nécessité de ne pas priver ces peuples de leurs droits lorsque des réserves naturelles sont créées.

A lire également : Les derniers habitants de la forêt

et A qui appartiennent les forêts

Media Query: