Les écologistes arméniens gagnent contre un projet de barrage

Publié le : Last updated:

araxe rivière arax

La rivière Araxe, en Arménie © hakob berberyan / FILES / AFP

Le Premier ministre arménien a décidé de mettre un terme à un projet de barrage hydroélectrique dans le nord du pays suite à une campagne de protestation menée par des écologistes. L’ouvrage de 25 mètres de haut menaçait notamment la chute d’eau de Trchkan, la plus haute du pays, ainsi que les forêts environnantes, rapporte le site ENS. Karen Manvelyan, directeur du WWF en Arménie, explique que suite à la construction d’une centrale dans la région il y a quelques années, il avait déjà fallu détourner le cours d’une rivière et que plusieurs arbres avaient péri. « Si une nouvelle centrale hydroélectrique était construite, la forêt risquerait d’être complètement asséchée dans quelques années », prévient-il.

Du côté des écologistes, on se félicite de cette nouvelle, mais la plupart préfèrent rester prudents et attendent plus d’explications de la part du gouvernement. Le leader du parti vert arménien, Armenak Dovlatyan, voudrait notamment savoir pourquoi, alors que la chutes de Trchkan avait été classée zone protégée en 2008, le projet a pu voir le jour.

Media Query: