La précarité énergétique pourrait tuer 2700 personnes au Royaume-Uni cet hiver

Publié le : Last updated:

La précarité énergétique pourrait tuer 2700 personnes au Royaume-Uni cet hiver

Ricardo, ancien Sans-Domicile Fixe (SDF), porte un chauffage devant son « chalet » dont il est locataire au Hameau de l’Armée du Salut à Marseille, le 17 décembre 2009. Le Hameau de l’Armée du Salut est composé d’une dizaine de maisonnettes en bois destinées à l’hébergement de personnes en très grande précarité et sans résidence stable. © AFP PHOTO GERARD JULIEN

Trop pauvres pour se chauffer correctement, 2700 personnes devraient décéder du froid en Grande-Bretagne durant l’hiver. C’est ce qui ressort d’un rapport indépendant commandé par le gouvernement britannique, écrit le Guardian le 19 octobre. La précarité énergétique touche les plus pauvres et se mesure lorsqu’un foyer dépense plus de 10% de ses revenus dans l’énergie pour se chauffer ou pour se déplacer. En Grande-Bretagne, 4,1 millions de ménages sont dans ce cas. John Hills du centre d’analyse de l’exclusion sociale, qui a dirigé cette étude affirme ; « Les preuves montrent que la précarité énergétique est un problème grave qui accroît les risques pour la santé de millions de personnes tout en rendant leur vie plus difficile. Il est urgent d’agir pour réduire les gâchis d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Ce rapport confirme que le problème est parfaitement défini par la loi : les gens sont touchés par la précarité énergétique s’ils ont de faibles revenus et qu’ils vivent dans des habitations qu’ils ne peuvent pas chauffer pour un coût raisonnable“ ».

Media Query: