État d’urgence pour l’environnement au Nigeria

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

État d’urgence pour l’environnement au Nigeria

Une exploitation pétrolière dans le delta du Niger près de Lagos © AFP

Le ministre de l’environnement nigérian vient de déclarer l’état d’urgence sur l’environnement. En effet, le pays est classé 126e sur 149 sur l’Indice de Performance Environnementale, rapporte le Daily Champion le 30 septembre. La ministre de l’environnement Hajia Hadiza Ibrahim Mailafia déclare « contrairement aux recommandations de la FAO selon lesquelles un quart de la superficie d’un pays devraient recouvertes de forêts, le Nigeria a vu ses réserves forestières passer de 10% en 1977 à moins de 6% à l’heure actuelle. » Le pays fait face à la déforestation et peine à collecter plus de la moitié des déchets en ville. Le gouvernement compte mettre l’accent sur la protection de l’environnement et exiger des études d’impact avant d’autoriser de nouveaux projets d’exploitation des ressources naturelles.

Media Query: