Alerte aux piranhas

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

piranhas rouges serralmus natteiri

FRANCE, Villeherviers : Quelque 1200 piranhas rouges, de l’espèce la plus teigneuse, « Serralmus natteiri » prennent leur repas, le 06 janvier, dans un aquarium de Sologne à Villherviers (Loir-et-Cher). © DANIEL JANIN / AFP

Plus d’une centaine de personnes ont été attaquées par des piranhas le weekend dernier alors qu’elles se baignaient dans l’état du Piaui, au nord-est du Brésil. Inquiètes de l’augmentation du nombre de ces poissons carnivores qui n’ont pas de prédateurs, les autorités locales ont donc décidé d’introduire des tilapias, une autre espèce de poisson, afin de rassasier les piranhas, rapporte le site Discovery News. Mais pour Jeremy Wade, un biologiste britannique qui anime une émission de télévision consacrée aux « Monstres des rivières », le problème ne vient pas d’un éventuel manque de nourriture. Il estime au contraire que si les piranhas ont attaqué les baigneurs, c’était pour protéger leur progéniture : « Ces eaux qui sont un lieu idéal de reproduction pour les piranhas sont aussi appréciés des baigneurs. Le seul moyen d’éviter qu’un tel épisode ne se reproduise est d’interdire l’accès de ces eaux peu profondes aux hommes pendant la période de reproduction des piranhas. »

Media Query: