Le métro de Delhi joue un rôle dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Le métro de Delhi joue un rôle dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre

Des femmes entrent dans un wagon qui leur est réservé dans le métro de Delhi © AFP PHOTO/Prakash SINGH

Le réseau souterrain de transport urbain de Delhi vient d’obtenir le droit d’émettre des crédits carbone au titre des mécanismes de développement propre (connus sous le sigle MDP). Concrètement, cela signifie que c’est le premier réseau de métro dont le rôle est reconnu dans la lutte contre le changement climatique. En effet, les MDP sont des incitations prévues dans le cadre du protocole de Kyoto pour que les entreprises des pays émergents adoptent des technologies qui limitent les émissions de gaz à effet de serre. Une fois qu’elles ont pu prouver que les émissions de gaz à effet de serre ont bien été évitées, elles peuvent revendre des crédits carbone. Le métro de Delhi disposera ainsi de 9,5 millions de dollars de crédit carbone par an pour les 7 prochaines années. « Sans ce métro, plus de 1,8 millions de personnes qui l’empruntent quotidiennement auraient effectué leurs trajets en bus ou en moto », écrit la BBC le 26 septembre « selon l’ONU, il a permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 630 000 tonnes par an. » Chaque personne qui emprunte ce métro pour un trajet de 10 kilomètres rejette 100 grammes de CO2 de moins que s’il avait pris sa voiture ou le bus. Le métro de Delhi a été mis en service en 2002 pour réduire l’encombrement des rues. L’ONU reconnaît toutefois qu’il a été très difficile de fournir les documents qui démontrent l’impact positif de ce transport sur les émissions de gaz à effet de serre et qu’à l’heure actuelle aucun autre métro du monde ne peut prétendre y parvenir.

Media Query: