Les fientes de mouettes facteur de propagation des bactéries résistantes aux antibiotiques

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

mouettes santa monica californie venice beach

Des mouettes le long d’une plage de Santa Monica, en Californie © GABRIEL BOUYS / AFP

D’après une récente étude, les fientes des mouettes seraient responsables dela propagation des bactéries résistantes aux antibiotiques telle que la bactérie E. coli dans le monde. Au mois d’avril 2010, une équipe de chercheurs, dirigée par le Docteur Patrice Nordmann, de l’hôpital Bicêtre à Paris, a collecté plusieurs échantillons de déjections d’oiseaux sur des plages de Miami et les ont analysées. Plusieurs d’entre elles contenaient des gènes résistants à divers types d’antibiotiques, rapporte le site Wired. Lors du congrès annuel de l’ICAAC (Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy) à Chicago, le Docteur Nordmann a expliqué que les mouettes peuvent être amenés à entrer en contact avec des bactéries multirésistantes en buvant de l’eau insalubre ou en se nourrissant de déchets. « Or ces oiseaux volent 200, 300, voire 1 000 kilomètres. Nous pensons donc que les mouettes peuvent être un important vecteur de bactéries multirésistantes aux antibiotiques dans le monde. », a-t-il souligné.

Media Query: