Chute du nombre de tortues accidentellement tuées dans les filets des pêcheurs américains

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Thousand Islands National Marine Park indonésie tortues marines

Une tortue marine dans les eaux du Thousand Islands National Marine Park en Indonésie © ROMEO GACAD / AFP

D’après une récente étude, le nombre de tortues marines qui meurent accidentellement dans les filets des pêcheries industrielles aux Etats-Unis a chuté de 90 % depuis 1990 grâce à l’adoption d’un ensemble de réglementations par le gouvernement. Parmi les mesures mises en place figure notamment l’utilisation de filets équipés d’un DET (dispositif d’exclusion des tortues marines), c’est-à-dire d’une trappe permettant aux tortues prises involontairement de s’échapper. De 70 000 tortues tuées chaque année il y a une vingtaine d’années, on est ainsi passé à 4 600 victimes annuelles, rapporte Conservation International. Pour Elena Finkbeiner, une doctorante à l’Université de Duke et principale auteur de l’étude, ces chiffres sont encourageants et montrent que d’énormes progrès peuvent être faits partout dans le monde pour réduire le nombre de prises accidentelles.

Mais il n’est pas sûr que cette diminution du nombre de tortues tuées, aussi importante soit-elle, suffise à assurer la reproduction des différentes espèces qui peuplent les eaux américaines. « Nous nous félicitons des progrès effectués par les pêcheries et les pêcheurs, explique Bryan Wallace, qui a lui aussi participé à la réalisation de cette étude. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire », notamment auprès des crevettiers, responsables de plus de 98 % des prises au cours des 20 dernières années.

Media Query: