En moins de 6 ans, le soja OGM s’est imposé en Bolivie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

En moins de 6 ans, le soja OGM s’est imposé en Bolivie

Récolte du soja en Argentine © AFP PHOTO/DANIEL GARCIA

Aujourd’hui, 92% du soja cultivé en Bolivie est transgénique, alors que cette culture n’est autorisée que depuis 2005. Le soja est la seule culture OGM autorisée en Bolivie. Un succès qui s’expliquerait par le fait que la majorité des 45 variétés de soja OGM cultivés dans le pays résiste à l’herbicide glyphosate, rapporte le site Checkbiotech le 4 août. « Ce sont des cultures à hauts rendements, ce qui permet de réduire les coûts de production », explique le président de l’association des producteurs d’oléagineux (Anapo) Demetrio Pérez. Un tiers de la production de soja est consommé localement sous forme d’huile ou de farine, le reste va à l’alimentation de l’élevage ou à l’exportation sous forme d’aliment pour les poissons. Récemment le gouvernement bolivien a passé une loi en faveur des cultures qui interdit le développement des OGM pour les espèces natives comme le quinoa ou bien la pomme de terre, mais qui ne devrait pas s’appliquer au soja, au coton ou aux tournesols.

Media Query: