Le Pérou interdit les animaux dans les cirques

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Un membre de l'organisation pour les droits des animaux Anima Naturalis, Envigado, Colombie

Un membre de l’organisation pour les droits des animaux Anima Naturalis, Envigado, Colombie © AFP PHOTO/Raul ARBOLEDA

Le Pérou est le deuxième pays en Amérique du Sud qui interdit l’utilisation des animaux natifs ou exotiques dans les cirques, après la Bolivie en 2009, rapporte le site Ecoticias. Cette décision fait suite à une étude sur la souffrance des animaux des cirques et met fin à deux ans de campagne conduite par les Défenseurs des Animaux Internationaux (ADI) et les groupes locaux de protection animale.

Selon ADI, « différents cas d’abus sur les animaux, comme des lions attrapés par la queue pour les obliger à se produire sur scène » ont mené à cette initiative législative. Le Royaume-Uni a également renoncé à voir se reproduire des animaux dans ses cirques au printemps dernier, également sous la pression de groupes de protection des animaux.

Les associations de protection des animaux n’ont pas connu le même succès en Colombie contre la captivité et la maltraitance des animaux, alors qu’elles mènent une campagne importante dont la dernière manifestation en mai réunissait 4 000 personnes.

Media Query: