Le Kenya a donné son feu vert aux OGM

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Un vendeur de maïs à Kagemi, Kenya

Un vendeur de maïs à Kagemi, Kenya © AFP PHOTO/SIMON MAINA

Le Kenya a donné son feu vert à certaines cultures d’organismes génétiquement modifiés (OGM), d’après Nature news. Ce sera le quatrième pays africain à autoriser la production commerciale des cultures transgéniques, après le Burkina Faso, l’Egypte et l’Afrique du Sud. Mais ces dernières devront répondre à un processus de conformité, dans le cadre des nouvelles réglementations.

Cette décision fait suite à la loi votée en 2009 sur la biosécurité, qui autorisait la production commerciale de cultures transgéniques en principe. Ces régulations fixent aujourd’hui l’application de la loi, et comprennent les règles pour cadrer le travail expérimental en laboratoire et les essais dans les champs confinés, ainsi que l’importation, l’exportation et le transport des produits OGM.

Le coton Bt, qui résiste à certains insectes, sera probablement la première culture transgénique susceptible d’être soumise à l’approbation dans le pays pour des essais à ciel ouvert et une production commerciale.

Media Query: