2011, année des forêts : La déforestation dans l’histoire

Publié le : Last updated:

2011, année des forêts : La déforestation dans l’histoire

Aujourd’hui, la déforestation prend place principalement dans les pays du Sud. Cela inquiète de nombreux pays occidentaux, mais ces derniers doivent leur développement et leur prospérité au fait qu’ils ont eux-mêmes déboisé. Ce que les pays du Sud peuvent légitimement rétorquer aujourd’hui.

C’est que la déforestation n’est pas un phénomène nouveau : il y a des milliers d’années déjà, elle accompagnait la naissance de la civilisation car l’agriculture et la sédentarisation conduisent à un défrichement progressif des bois à proximité des villages et des terres agraires.

Au Moyen Age, l’Europe perd la moitié de ses forêts. Le développement de la métallurgie permet d’accroître la productivité agricole et de dégager des surplus agricoles, et conduit à un essor de la population. Face au manque de surfaces agricoles disponibles, défricher la forêt devient l’un des rares moyens de gagner des terres pour la pâture et la culture. Avant la colonisation, conquérir de nouveaux espaces s’opère ainsi, en Europe même, par le défrichement des vastes forêts qui recouvraient le continent.

La conquête de l’Amérique initie une autre vague de déforestation très importante. Entre 1600 et la période actuelle, le territoire des Etats-Unis perd ainsi 90% de sa forêt primaire. Il s’agit tout d’abord de gagner des terres agricoles pour les colons. Ensuite, de répondre à la demande de bois énergie associée au passage à l’ère industrielle et au développement des machines à vapeur. A tel point que, dans le Midwest, au début du XXe siècle, les taux de déforestation ont atteint des valeurs proches de celles que l’on observe actuellement en Amazonie.

Aujourd’hui, paradoxalement, la forêt regagne du terrain en Occident. Si c’est en partie par la prise de conscience de son importance, c’est surtout à cause de la déprise agricole, c’est à dire à l’abandon de certaines surfaces cultivées. En moyenne, en France, la surface des forêts a ainsi augmenté de 10 % en 30 ans ; elle a gagné 30 000 hectares par an sur les dernières années.

Extrait du livre « Des forêts et des hommes » rédigé par la rédaction de GoodPlanet à l’occasion de l’année internationale des forêts et disponible aux éditions de la Martinière.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site Des Forêts et des Hommes

Media Query: