Nettoyer le Gange

Publié le : Last updated:

Des étudiants manifestent à Allahabad, Inde, pour un Gange moins pollué

Des étudiants manifestent à Allahabad, Inde, pour un Gange moins pollué © AFP PHOTO/Diptendu DUTTA.

La Banque Mondiale et le gouvernement indien ont signé aujourd’hui un accord de prêt visant à assurer le nettoyage des eaux très polluées du Gange, peut-on lire sur le . D’une valeur de 70 milliards de roupies (environ 1 milliard d’euros), destinés au National Ganga River Basin Project (NGRBA), ce prêt doit être utilisé pour nettoyer le Gange. Il inclut 140 millions d’euros sans intérêt et 555 millions d’euros à faible taux d’intérêt.

Le projet permettra au NGRBA de dresser un état de l’art afin d’agir pour la conservation du fleuve. Le NGRBA financera des usines de traitement des eaux usées et des réseaux d’égouts. Le projet aidera aussi à mieux contrôler la pollution à travers la modernisation du système d’informations de la qualité des eaux du Gange.

Le bassin étendu de ce cours d’eau fournit un quart des ressources en eau du pays et héberge un tiers de la population de l’Inde, mais c’est un des fleuves les plus pollués au monde.

Media Query: