L’endosulfan rejoint la liste des molécules interdites par la convention de Stockholm

Publié le : Last updated:

inde endosulfan pesticide manifestation femmes malformations retrait

Manifestation de femmes en Inde pour la fin de l’utilisation d’Endosulfan en décembre 2010 © AFP PHOTO/RAVEENDRAN

Réunis à Genève, les Etats parties à la convention de Stockholm ont décidé d’inscrire l’endosulfan, un pesticide utilisé en agriculture et à l’origine de nombreuses malformations, à la liste des polluants organiques persistants (POP). Lorsque l’interdiction entrera officiellement en vigueur le 1er janvier 2012, il deviendra le 22e produit interdit par la convention, souligne le site ENS.

Pour Meriel Watts, conseiller scientifique au sein de réseau Pesticide Action Network Asie et Pacifique, cette décision est « un hommage à tous les agriculteurs, communautés et activistes de par le monde qui ont souffert de l’endosulfan et qui se sont battus pour qu’il soit interdit. » L’endosulfan est à l’origine d’une crise sanitaire majeure dans le Kerala en Inde, où il a été utilisé pour traiter notamment les plantations de noix de cajou, et où il est responsable de nombreuses malformations chez les enfants, ainsi que de cancers et de déficiences mentales.

Media Query: