Des puces électroniques pour piéger les charmeurs de serpents en Inde

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Charmeurs de serpents avec des cobras royaux à Chakdah, Inde

Charmeurs de serpents avec des cobras royaux à Chakdah, Inde © AFP PHOTO

Le gouvernement indien veut protéger les serpent en mettant en place un système de puces électroniques. Les charmeurs de serpents, bien qu’ils soient une attraction touristique importante, exercent une activité illégale proscrite depuis la fin des années 1990. Mais une amnistie a été concédée à Delhi, sous certaines conditions, dans les lieux touristiques, relate l’Independent. Cependant le gouvernement indien a récemment décidé d’exercer plus de contrôle sur cette activité qui consiste à charmer le serpent avec une flûte.

Des agents de la police de New Delhi ont donc injecté des puces électroniques dans les serpents des charmeurs dans l’espoir de réguler cette activité. Les puces injectées contiennent un code d’identité unique pour chaque serpent. Deepak Shukla, chef du département des Forêts de Delhi, explique que cela « permet aux autorités de s’assurer que les serpents sont enregistrés par leurs propriétaires ». Néanmoins seulement 10 charmeurs de serpents sont venus enregistrer leurs animaux.

Les animaux appratiennent souvent à des espèces protégées, comme le cobra royal, et sont maltraitées par les charmeurs de serpents qui leur arrachent les crocs et les nourrissent de lait, les empêchant par la suite de retourner dans leur milieu.

Media Query: