Les prix Goldman 2011 récompensent 6 nouveaux héros de l’écologie

Publié le : Last updated:

Les prix Goldman 2011 récompensent 6 nouveaux héros de l’écologie

Raoul du Toit et un rhinocéros – Credit: Michelle Gadd pour Godlman (DR)

Les prix Goldman pour l’environnement – que l’on appelle les prix Nobel de l’environnement- 2011 viennent d’être attribués. Ils récompensent de 150 000 dollars un activiste écologiste sur chaque continent pour des actions de terrain. La 22e remise de ce prix prestigieux reconnaît le travail de Francisco Pineda au Salvador, menacée de mort pour avoir empêché l’établissement d’une mine d’or. Dmitry Lisitsyn se voit primé pour son action en faveur de la protection des îles Sakhalin menacées par l’exploitation pétrolière. L’Allemande Ursula Sladek est recompensée Europe pour avoir fondé la première entreprise coopérative de production d’énergie renouvelables. À l’origine d’un mouvement de protestation contre la pollution d’un fleuve qui alimente en eau 3 millions de personnes en Indonésie, Prigi Arisandi reçoit le prix pour l’Asie, tandis qu’aux Etats-Unis, le prix va à Hilton Kelley pour son travail de défense des communautés les plus défavorisées touchées par la pollution de l’industrie pétrochimique sur la côte texane. Le site de la BBC met à l’honneur le Zimbabwéen Raoul du Toit, fondateur et directeur de la Lowveld Rhino Trust, qui depuis les années 1990, agit pour préserver les rhinocéros noirs d’Afrique. Il explique : « A la fin des années 1980, le Zimbabwe disposait de la plus grande population de rhinocéros noirs d’Afrique avec 1500 animaux. Mais les raids frontaliers de gangs de braconniers venus de Zambie ont décimé cette population qui a atteint, en 1992, son plus bas niveau en passant sous les 600. Nous voulions mettre en sécurité ces animaux. » Les animaux ont donc été déplacés et mis à l’abri dans une réserve, avec l’aide des communautés locales. Désormais, la réserve Lowveld abrite plus de 400 rhinocéros noirs soit 7% de l’espèce.

Media Query: