Le Brésil obligé d’importer de l’éthanol en provenance des Etats-Unis

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

canne sucre récolte machine Sertaozinho santa elisa

Récolte de canne à sucre à Sertaozinho, à 400 km de Sao Paulo © AFP PHOTO/Nelson Almeida

L’augmentation du prix du sucre combiné à des récoltes en baisse ont contraint le Brésil à importer pour la deuxième fois de son histoire de l’éthanol, principalement des Etats-Unis. Une solution pas du tout avantageuse pour le Brésil, tant d’un point de vue économique (la production d’éthanol est subventionnée aux Etats-Unis) que d’un point de vue écologique. En effet, aux émissions liées au transport de l’éthanol doivent s’ajouter celles liées à sa production. Or, l’essentiel de l’éthanol américain est produit à partir de maïs, rappelle le site BusinessGreen.com, et le rendement énergétique de la production d’éthanol à partir de maïs est 5 à 7 fois inférieur à celui de la production d’éthanol à partir de canne à sucre, utilisé d’ordinaire au Brésil.

D’après l’UNICA, la plus grande association des industriels de la canne au Brésil, « la récolte de sucre, qui se termine d’habitude à la fin du mois d’avril, était déjà terminée le mois dernier » et seulement sept usines étaient encore en activité, contre 41 l’année dernière à la même époque. D’après les derniers estimations, 80% des voitures vendues au Brésil sont équipées d’un moteur spécial pour fonctionner à l’ethanol, dit « Flex-Fuel » et plus de 50% de la consommation de carburant du pays est fournie par l’éthanol.

Media Query: