Terres rares : Apple et Intel ne s’approvisionneront plus en Afrique de l’Est

Publié le : Last updated:

steve jobs ipad 2 apple intel terres rares conflit rdc

Steve Jobs lors du lancement de l’Ipad 2 le 2 mars dernier à San Francisco © AFP Photo Kimihiro Hoshino

Apple et Intel ont décidé de ne plus utiliser de terres rares en provenance de République démocratique du Congo pour fabriquer leurs appareils électroniques. L’extraction de ces métaux sert en effet en partie à financer le conflit à l’est du pays et ces derniers temps, de nombreuses critiques s’étaient abattues sur les deux géants de l’informatique à ce sujet. Apple et Intel rejoignent ainsi le Conflit-Free Smelter, un programme lancé en décembre dernier aux Etats-Unis et qui invite les entreprises à faire contrôler par un organe indépendant l’origine des matériaux qu’elles utilisent. En réalité, cette décision intervient alors qu’au mois de juillet 2010, le Président américain a approuvé le « Dodd-Frank Act » qui obligera à partir de 2012 les entreprises américaines à prouver que leurs matières premières n’ont aucun lien avec le conflit en RDC, rapporte le site Greengopost.com.

Media Query: