KFC arrête l’huile de palme pour lutter contre le changement climatique

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Plantations de palmier à huile sur l'île de Borneo en Indonésie

Plantations de palmier à huile sur l’île de Borneo en Indonésie © AFP PHOTO / ROMEO GACAD

La chaîne de restauration rapide étasunienne a annoncé sa décision d’arrêter d’utiliser de l’huile de palme dans ses fritures. Elle souhaite ainsi réduire la déforestation liée à la culture du palmier à huile, peut-on lire dans The Independent.

Mark Bristow, à la tête du service qualité de KFC, explique ce choix : « le développement de l’industrie du palmier à huile a contribué à la destruction de la forêt tropicale humide, ce qui a favorisé l’accumulation de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ».

À partir du mois prochain, KFC se propose d’utiliser de l’huile de colza dans ses filiales au Royaume-Uni et en Irlande. Pour certains aliments pour lesquels elle continuera à utiliser de l’huile de palme, elle s’assurera que celle-ci aura une provenance « certifiée durable ».

Media Query: